Formation en réflexes archaïques

Calendrier des séminaires

PERPIGNAN 2 jours samedi 24 novembre 2018
formation complète en deux modules de 2 jours pour la prise en charge des troubles de l'apprentissage, des troubles émotionnels et des déséquilibres posturaux - 24 et 25 novembre 2018
SAINT-MALO 1 jour samedi 23 mars 2019
formation en 1 journée: réflexes archaïques et posturologie
PERPIGNAN 2 jours samedi 13 avril 2019
formation complète en deux modules de 2 jours pour la prise en charge des troubles de l'apprentissage, des troubles émotionnels et des déséquilibres posturaux - 13 et 14 Avril 2019
AIX EN PROVENCE 2 jours samedi 7 septembre 2019
SAMEDI ET DIMANCHE 7 ET 08 SEPTEMBRE 2019 1ER MODULE d'une formation complète en deux modules de 2 jours pour la prise en charge des troubles de l'apprentissage, des troubles émotionnels et des déséquilibres posturaux.. (2ème module programmé en janvier 2020)
BORDEAUX 1 jour samedi 19 octobre 2019
formation en 1 journée: réflexes archaïques et posturologie

PRESENTATION

Formation en une journée
Réflexes archaïques et déséquilibres posturaux Tests et traitement

Formation en 2 modules de 2 jours
le traitement des réflexes archaïques dans :
  • Les troubles de l’apprentissage : dyslexie, dyspraxie, troubles attentionnels…
  • Les troubles émotionnels de l’enfant et de l’adulte : peurs, angoisses, phobies, cauchemars…
  • Les déséquilibres posturaux : les liens posturologie-réflexes archaïques-troubles de l’apprentissage


Près de 15% des enfants ont un trouble spécifique de l’apprentissage dont 8% de dyslexie. Ce chiffre est en constante augmentation et témoigne d’un véritable enjeu de santé publique.

Pour ces jeunes patients et leurs parents, la prise en charge thérapeutique s’apparente à un épuisant parcours du combattant avec de multiples consultations : orthophonie, orthoptie, psychomotricité, pédopsychiatrie pour une amélioration parfois lente et inconstante.

Le monde médical reste en grande partie impuissant et perplexe devant ces troubles du développement psychomoteur, méconnaissant les résultats d’une étude effectuée il y a plus de 20 ans par le service de neurologie du CHU de Marseille et le département de Médecine de l’université de Montréal* : En pratiquant chez des enfants dyslexiques des IRM fonctionnelles – méthode qui permet de déterminer la partie du cerveau qui est en activité lorsque l’enfant lit- ils ont démontré que le cerveau des enfants dyslexiques avaient des particularités anatomiques mais que celles-ci n’étaient que la conséquence – et non pas la cause- d’un manque de maturation. Ils en ont déduit que ces singularités anatomiques avaient une origine très précoce remontant à la vie fœtale ou aux premiers mois de la vie. D’autres études ont montré que le cerveau des enfants avait une « plasticité » remarquable qui permet d’envisager le traitement de ce manque de maturation. Encore faut-il comprendre, diagnostiquer et traiter les causes de ces troubles du développement psychomoteur et donc remonter aux dysfonctions neurologiques qui ont eu lieu lors de la vie fœtale ou des premiers mois de la vie, c’est-à-dire lors de la période d’influence des réflexes archaïques.

Il y a une dizaine d’années, les neurosciences ont permis de comprendre comment le système nerveux et le développement psychomoteur se mettaient en place dès la conception pour être en partie fonctionnels à la naissance : la nature nous a dotés d’un programme inné de développement : les réflexes de vie encore appelés réflexes archaïques. Ces réflexes permettent initialement la survie pendant la vie fœtale – milieu aquatique - puis l’adaptation à un milieu différent – aérien - à la naissance. Ils conditionnent aussi la mise en fonction des yeux et de la langue qui sont pour le nourrisson les deux sources principales du développement psychomoteur : les yeux pour la découverte de l’environnement, la langue pour ses fonctions d’alimentation et de communication. C’est aussi à partir de ces réflexes archaïques que vont se développer nos capacités émotionnelles, motrices et cognitives en attendant que le cerveau devienne mature.

Il prendra alors les commandes : les mouvements réflexes, involontaires, stéréotypés seront remplacés par des mouvements volontaires, orientés vers un but. Les réflexes archaïques ayant assuré leurs fonctions se mettent en sommeil. Les réflexes archaïques sont notre équipement neurologique de base. Si pour une raison quelconque, ces réflexes n’apparaissent pas ou sont perturbés dans leurs fonctions ou encore ne disparaissent pas une fois leur rôle accompli, ils peuvent être à l’origine de perturbations touchant l’un ou plusieurs de nos trois pôles : émotionnel, moteur ou cognitif avec pour conséquences l’apparition de dyslexie, dyspraxie, troubles attentionnels, peurs, angoisses phobies, cauchemars. 70 réflexes archaïques ont été mis en évidence.

Ils apparaissent pour la plupart pendant la vie fœtale et selon une chronologie précise. Nous connaissons désormais le rôle de chacun mais surtout, nous pouvons en faire le diagnostic et le traitement. Le traitement des réflexes archaïques restaure les bases neurologiques à l’origine du développement psychomoteur, un peu comme si on donnait à l’enfant (ou l’adulte) les logiciels qui lui permettent de mettre en application et d’assimiler les traitements complémentaires proposés par les orthophonistes, orthoptistes ou psychomotriciens. Nous vous invitons à partager avec nous cette odyssée de la vie que représente la mise en place du développement psychomoteur de l’enfant par le prisme des réflexes archaïques.

« Certes modelé par l’apprentissage et les différents événements survenus lors de notre vie, chacun d’entre nous est cependant le reflet postural, émotionnel et cognitif de la bonne ou mauvaise intégration de ses réflexes archaïques » Programme complet de ces deux formations en téléchargement

TARIF, INSCRIPTION, RENSEIGNEMENTS

1 journée 250€
2 journées 490€ 


Possibilité de payer en deux fois : merci d’inscrire la date d’encaissement souhaitée au dos des chèques.

Pris en charge FIF-PL selon la profession et l’acceptation du dossier par l’organisme. Crédit d’impôt et déductibilité de tous les frais.

Renseignements : 04 68 54 04 07 ou 06 13 74 33 00

Bulletin d’inscription à télécharger et à renvoyer à IFOP : 7 place Paul Bert 66100 PERPIGNAN